Compte-rendu de la présentation de Dishonored 2

de | 3 novembre 2016

Dishonored 2 fait parti des jeux les plus attendus de cette fin d’année. Bethesda a organisé il y a quinze jours une présentation du jeu d’Arkane Studios en présence de Sébastien Mitton, le directeur artistique du jeu.

Dishonored 2

L’équipe de Sébastien Mitton

Comme le premier épisode, cette suite ne sera pas un open world : l’objectif étant de garder la maîtrise total de l’histoire et du gameplay. Dans ce jeu tout a été pensé dans les moindre détails : l’histoire des personnages et l’identité propre des quartiers qui ont deux réalités passé et présent, les mécanismes des armes ont été pensés pour que les armes puissent réellement fonctionner. Des architectes, des urbanistes ont même participer à la création des environnements afin de la rendre crédibles. Ce perfectionnisme et cette cohérence artistique impose le respect.

On pourra choisir d’incarner Corvo, héro du premier jeu, ou Emily. En plus de Dunwall, il sera possible d’explorer Karnaca et de se déplacer en bateau.

La démo présentée permettait de découvrir le manoir de Kirin Jindosh, un dangereux scientifique à éliminer. Ce lieu est rempli de mécanismes faisant évoluer les pièces à la manière du casse tête géant du film Cube. Il y a plusieurs chemins et méthodes (infiltration ou violence) d’atteindre l’objectif. L’ambiance singulière se ressent par ses graphismes, son atmosphère sonore et ses animations : on a clairement pas envie de passer ses vacances dans ce manoir !

J’ai hâte d’en découvrir plus : l’attente ne sera pas longue puisque le jeu sera disponible sur PS4, Xbox One et PC le 11 novembre 2016.

Une réflexion au sujet de « Compte-rendu de la présentation de Dishonored 2 »

  1. Sophie

    Je ne suis pas vraiment une fan de Dishonored, ce qui n’est clairement pas le cas de mon copain. Il lui arrive de passer des heures sur ce jeu vidéo, et je ne comprends toujours pas ce qu’il aime dans celui-ci, lol.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *