Coup de gueule : les passes en ligne pour les jeux sans mode multijoueur

de | 2 novembre 2011

Le marché de l’occasion ne rapporte rien aux éditeurs de jeux vidéo qui sont donc prêts à tout pour toucher un pourcentage sur la vente d’un jeu d’occasion.  La majorité des éditeurs, hormis Microsoft (à cause du Xbox Live Gold payant), ont adopté le passe en ligne pour leurs gros titres sur PS3 et Xbox 360 proposant un mode multijoueur. La raison officielle ? L’hébergement de parties multijoueurs nécessite des serveurs, une connexion internet… Cela peut se comprendre.

Pour pouvoir jouer en ligne : il faut donc utiliser le code à usage unique fourni avec le jeu, sans ce code le mode multi est bridé et fait office de grosse démo. Les possesseurs d’un jeu d’occasion sont donc obligés de repasser à la caisse (10 euros) pour profiter d’un mode multi complet.

Jusqu’à maintenant cela ne concernait pas les joueurs, adeptes de jeux solos, qui n’avaient pas besoin de relier leur console à Internet. Mais deux éditeurs ont décidé de forcer ces joueurs à passer à la caisse.

Electronic Arts a sorti mi-juin « Alice : Retour au Pays de la Folie », un très bon jeu d’action / plates-formes. Ce jeu est vendu avec le premier épisode « American McGee’s Alice » qui était sortie uniquement sur PC à l’époque. Il faut utiliser un code à usage unique pour pouvoir le télécharger sur PS3 et Xbox 360.

Warner Interactive a innové avec Batman Arkham City. Si on contrôle Batman la plupart du temps, on contrôle Catwoman les 10% restants. Les niveaux avec Catwoman sont bien intégrés au jeu puisqu’ils sont bien répartis tout au long de l’aventure. Ces niveaux ne sont pas inclus sur le disque : il faut utiliser un code à usage unique pour les télécharger. Le possesseur du jeu d’occasion aura un mode histoire plus court sauf s’il rachète ce contenu pour 10 euros…

Si le surcoût pour les jeux multis peut se justifier : il n’y aucune raison d’imposer ce choix pour les jeux solos. Electronic Arts a rencontré des problèmes avec le passe en ligne de Battlefield 3 sur Xbox 360 car certains codes ne fonctionnent pas : sans les passes en ligne, ce problème ne serait jamais arrivé…

Comme le dit très justement rémy dans les commentaires, le meilleur moyen pour que les éditeurs abandonnent ces méthodes c’est de ne pas les suivre dans ces pratiques : sinon, jusqu’où s’arrêteront-ils ?

6 réflexions au sujet de « Coup de gueule : les passes en ligne pour les jeux sans mode multijoueur »

  1. rémy

    Il serai si simple de boycotter, si les joueurs arrêtez de faire les moutons et les vaches à lait en payant gentiment leurs pass peut être que les choses pourraient évoluer. Mais tant que la majorité des joueurs paiera sans trop poser de problème alors pourquoi est-ce que ça changerai ? Est-ce si dur de boycotter un jeu ? L’offre est-elle trop mince ? Ne peut on pas jouer à Batman sans payer Catwoman ? Bien sûr que si ! Alors arrêtons de pleurer sur notre sort et réagissons !

    Répondre
    1. Mobyo

      Tout est dit. Nous avons, nous aussi, une arme imparable pour contrer ces pratiques dégueulasses : notre porte-monnaie.

      Répondre
    2. Margoth

      Je suis tout à fait d’accord avec Rémy. On peut faire des billets de gueulantes pour sensibiliser les foules mais simplement faire ça n’apportera pas grand-chose pour arranger ce concept scandaleux. Après tout, les éditeurs, ils viennent traîner sur les blogs pour voir les avis de chacun? J’en doute, tout ce qu’ils veulent, c’est vendre. Et si les gens rentrent dans leur petit jeu, il ne fait aucun doute qu’ils continueront sur leur lancée et iront peut-être même plus loin. Ce Batman est une sorte de test pour eux, il est donc plus facile d’agir maintenant que dans quelques années où tous les jeux se verront affublés de ça. Il est peut-être temps d’arrêter de penser que les éditeurs ont tous les droits et qu’on ne peut rien faire pour arranger les choses, qu’on ne peut faire qu’accepter bêtement. Les joueurs peuvent avoir du pouvoir et il certainement bien supérieur que ce que l’on pourrait croire.

      Répondre
  2. Werewolfofhelm

    Est-ce qu’on râle quand une édition collector qu’on paye plus cher a du contenu supplémentaire ? Non … donc pour moi c’est pareil, on t’offre une espèce de collector ou tu peux jouer Catwoman, ceux qui l’achèteront en occasion n’y auront pas accès, comme quand ils achètent en occaz un collector qui a déjà servi …
    Puis serieusement que ce soit Batman ou Mass Effect 2 quand on voit ce que t’offre le pass offline, ont se dit qu’en occaz on est pas forcément perdant

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *