Gamescom 2011 : l’Allemagne, l’autre pays du jeu vidéo

de | 21 août 2011

Comme indiqué dans mon précédent article, je me suis rendu pour la première fois à la Gamescom cette année. Avant de faire des articles sur le salon, j’ai eu envie de faire un article sur ce pays si proche mais si différent du notre.

Il faut déjà savoir que la censure sur les jeux vidéo est très forte en Allemagne : pour certains politiques allemands il y a un lien entre criminalité et jeux vidéo (sans parler du traumatisme dû à la seconde guerre mondiale). C’est pour cette raison que les éditeurs indiquent fièrement sur la jaquette d’un jeu lorsqu’il n’y a pas eu de censure (100% uncut) : cela devient presque un argument commercial !

L’autre grosse différence avec la France est qu’en Allemagne les jeux sur PC se vendent en plus grosse quantité. Si à une époque les jeux PC se vendaient même mieux que les jeux consoles, ce n’est plus le cas maintenant : 33% des ventes de jeux vidéo en Allemagne se font sur PC alors qu’en France on est sous la barre des 8%.

Ce qui m’a étonné aussi c’est de trouver encore des jeux PC récents (moins d’un an) vendus dans de grosses boites en carton au lieu des simples boîtiers DVD (comme c’est le cas en France depuis 10 ans). Voici un exemple avec le jeu F3AR (boiter DVD, au centre de la photo) posé sur des jeux vendus dans de grosses boites en carton :

4 réflexions au sujet de « Gamescom 2011 : l’Allemagne, l’autre pays du jeu vidéo »

  1. Poterne

    oui çà ma aussi étonné ;). Pour empêcher des enfants de voir des démos de jeux violents , ils ont mis des stands énormes pour filtrer, ce qui crée des files d’attentes titanesques. Heureusement que j’ai pu voir l’essentiel pendant la journée presse 😉

    Répondre
  2. dark-messiah

    Effectivement voir encore des grosses boites à cette époque c’est impressionnant.
    En plus comme les jeux sont multilangue ils doivent passer en français.
    je me verrai bien avec un Diablo III sous blister quand il sortira 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *