Paris Games Week : Ma rencontre avec Marcus

de | 25 octobre 2011

Marcus (Marc Lacombe) organise 2 séances de dédicaces par jour au Paris Games Week : l’occasion idéale pour parler avec Mister Grosdoigtitude puisqu’il passe un peu de temps avec chaque personne avant de faire la dédicace.

J’ai lu des articles de Marc Lacombe (Micro News, Joystick, Consoles +…) avant de le voir à la télévision puisqu’il était d’abord journaliste de presse écrite spécialisée dans les jeux vidéo. Même si les débuts devant la caméra (Micro Kid’s sur FR3) ont été difficile pour lui, il a progressivement apprivoisé cet outil pour devenir le Marcus gentil et jovial que l’on connait aujourd’hui. Il a dû également changer sa façon d’écrire puisque l’on ne parle pas comme on écrit : il faut écrire « mal ».

C’est surtout sur Game One qu’il s’est fait connaître grâce à ses différentes émissions (« Game Zone » et « Level One »), il est parti lorsque la société Infogrames a racheté la chaine et a voulu influé sur le contenu éditorial. Lorsque Game One s’est fait racheter par MTV, il a pu régler à l’amiable le procès qu’il avait avec la chaine concernant les droits sur le concept de l’émission « Level One » et animer de nouvelles émissions comme « Retro Game One » ou récemment « Le Débat ». Il anime en en parallèle « Chez Marcus » : un « Level One » nouvelle formule sur Nolife. La concurrence entre les 2 chaines est forte puisqu’il arrive même à Nolife d’être devant Game One malgré des moyens nettement inférieurs.

Il m’a confirmé que le projet de chaîne de télévision Playstation TV était abandonné. Il a participé au projet et a même tourné quelques maquettes en compagnie d’Ariane Bourgoin qui est désormais plus connue sous le nom de Louise Bourgoin.

Il a récemment animé la tournée « Micromania Games Tour » : il n’était pas sûr au départ d’être capable de se retrouver seul sur une scène pour animer une soirée. Cela s’est au final très bien passé et il n’a pas eu le trac sauf 30 secondes avant de rentrer sur la scène du Grand Rex à Paris. Le rythme de la tournée était épuisant (levé tous les jours à 7h pour voyager vers la nouvelle destination, puis couché tous les soirs après le show) mais l’accueil du public lui a donné l’énergie nécessaire pour tenir le coup.

Un grand merci à Marcus pour son accueil très chaleureux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *